Sami Laroui - 29 avril 2019

Comment améliorer un procédé d’usinage par laser ultra-bref ?

La mise en forme de faisceau permet d’améliorer le micro-perçage par laser ultra-bref, en améliorant la précision, l’efficacité et le rendement du procédé pour des applications industrielles.

Les lasers dits « ultra-brefs » sont de plus en plus utilisés pour l’usinage à échelle industrielle, permettant d’obtenir une grande précision d’usinage tout en évitant les dommages thermiques que l’on retrouve habituellement avec des lasers à impulsions plus longues.

Le procédé de micro-perçage, bénéficiant des avantages des lasers ultra-brefs, permet un usinage précis et uniforme d’une grande variété de matériaux pour de nombreuses industries différentes (l’automobile, l'aérospatial, l'électronique…). Il est cependant nécessaire d’en améliorer l’efficacité, la qualité et le rendement, les lasers ultra-brefs n’offrant encore qu’une productivité réduite.

C’est pour cela que la mise en forme de faisceau, une technique optimisant les interactions laser-matière, est progressivement adoptée comme la solution technique pour perfectionner le procédé de micro-perçage par laser ultra-bref, ouvrant la voie à une utilisation industrielle performante et rentable.

L’article suivant (en anglais), paru dans l'édition de mars/avril du magazine Industrial Laser Solutions, décrit en quoi la mise en forme de faisceau est nécessaire pour le micro-perçage par laser ultra-bref.  

Lire l'article

Télécharger la note d’application sur la mise en forme de faisceaux laser pour un usinage avancé (en anglais).

CTA-Appli-note-CANUNDA-EN

Par Sami Laroui

Sami Laroui, who holds Master’s degrees in materials science and innovation and entrepreneurship, joined Cailabs in 2018. As a pre-sales engineer, he contributes to the development and commercialization of innovative optical solutions, that optimize the quality and performance of laser machining processes.

Ingénieur diplômé en sciences des matériaux et titulaire d’un Master en innovation et entreprenariat, Sami Laroui a rejoint Cailabs en 2018. Il contribue, en tant qu’ingénieur avant-vente, au développement et à la commercialisation de solutions optiques innovantes optimisant la qualité et le rendement des procédés d’usinage laser.